fun1450

Caterham, Lotus 7 & Classic Cars

Le Garage de Franquin…

Posté par Mister7 Le 11 - décembre - 2008

…plaisir d’essence

Tandis que je me lançais hier soir dans la frénésie des cadeaux de Noel, j’entre dans une librairie BD afin d’y trouver une figurine d’un monstre quelconque de la Guerre des Etoiles pour mon petit neveu et tombe sur un livre thématique, traitant des automobiles d’un autre monstre (mais « sacré » celui-là), Franquin, père de Gaston Lagaffe et papa d’adoption de Spirou.

« M’enfin« ?! [me demandais-je] …..et si D2R2, Darkvador et leurs pôtes Clones de l’Alliance rebelle, se transformaient en ce bel album ou il est question de Gaffomobile et de Turbot-Rhino?!… Je pourrais sans doute « l’emprunter » après le repas de Nowel, histoire de digérer en douceur, la dinde farcie et la bûche…[m'exclamais-je]

Nous avons tous en mémoire quelques scènes des BD de Franquin où l’automobile joue un rôle, on peut le dire, « moteur ». L’étrange séquence où la DS de Fantasio semble être conduite sans chauffeur, ou encore à la Fiat 509 des aventures de Gaston Lagaffe, crachant la fumée et illustrant à merveille, candeur et décadence du « moteur-à-multiple-explosions ».

Cet ouvrage réunit toutes les machines roulantes des albums de Franquin. Dans Gaston Lagaffe, c’est bien sûr l’éloge de la lenteur, mais avant tout le symbole de liberté qu’incarne l’automobile, devient nuisance et source d’asservissement dès lors qu’elle envahit les villes; tandis que dans Spirou & Fantasio elle interprête la vitesse, l’esthétique et la perfection automobile.

Jamais avant lui, un dessinateur de BD n’a tant célébré l’automobile, ses formes et sa diversité. De façon toute méticuleuse, Franquin dessine les autos, se basant scrupuleusement sur leur documentation; Avant les années 60, l’automobile était dessinée à gros traits, comme les tacots de Betty Boop et de Mickey, et représentée en un engin bruyant et fumant.

DKW Thunderclass, DS, MG 1100, 4CV Renault, Ford Thunderbird… Sans oublier la guimbarde de Gaston (selon Fantasio, « comme une tortue rachitique » ) et les Turbots, elles sont toutes réunies dans cet ouvrage de référence. Un collector que tout fan de Franquin ou d’automobiles se doit de posséder … ou d’offrir à son neveu. honte

  • • Reliure : Cartonné
  • • Page : 160 p
  • • Format : 28 x 28 cm
  • • ISBN : 978-2-912536-81-5
  • Acheter l’album sur Amazon

    LIRE LES PREMIERES PAGES:

    pages pages pages pages
    pages pages pages pages
    pages pages pages pages
    pages pages pages pages
    pages pages pages pages
    Images: © MARSU PRODUCTIONS – Franquin / Franquin

    Approfondir ses connaissances sur:

    … BD au volant, gag au tournant.

    page2

    « Vroum » : cette onomatopée, reproduite à des millions sinon des milliards d’exemplaires, est le témoin incontestable de la présence d’un véhicule en mouvement dans la case d’un album de bande dessinée. Quand elle est associée à « scriii » ou « vroaar », les freins s’activent ou le moteur vrombit, bref, la belle mécanique met en mouvement l’histoire et les planches, pour le meilleur et pour le pire.

    Aucun personnage de BD n’a pu échapper à l’emprise necessaire de la bagnole. Chacun marque son style et pose son personnage à travers elle, sans oublier de se définir dans son époque. Comme tout un chacun, Les héros de Bande Dessinée choisissent leur auto avec soin et nullement par hasard.

    A l’occasion du précédent Festival d’Angoulême, LeBlogAuto a publié une série d’articles très complets, consacrés à L’automobile dans la Bande Dessinée : :

    Citons également, ces quelques articles de Mémoire des Stands traitant du sujet, ainsi que pour les amateurs de Deudeuche une série plus confidentielle intitulée « Les damnés de la route« , aux titres évocateurs tels que « Les 2 chevaux se cachent pour mourir », « On achève bien les 2 chevaux ! », « L’homme qui murmurait à l’oreille des 2 chevaux », « Vol au dessus d’un nid de 2 CV », « Sea, sex & deuche », « Une 2 chevaux… nommée désir ! ».

    Par les lunettes de Plekszy-Gladz, on ne pouvait pas non plus terminer l’article sans mentionner encore quelques liens supplémentaires, de cet autre fantastique héros de papier et de l’asphalte qu’est Tintin, Mille Sabord!!! :

  • « Caisses en stock »
  • Tintin raconte L’histoire de l’Automobile des origines à 1900
    page2

  • Popularity: 10% [?]

    Laisser un commentaire